Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(No)made in Singapore

Séjour à Singapour d'une étudiante en droit


Un peu de politique, non plus!

Publié par JEEMG sur 6 Février 2014, 02:49am

Catégories : #Cinquième semaine

Un peu de politique, non plus!

Après la leçon d'histoire, voici celle de politique! Ensuite, je vous jure, j'arrête. Je trouve ça important quand on est dans un pays d'apprendre à connaître la culture, c'est sûr personne ne me contredira sur ce point que ce soit les coutumes, les religions et la nourriture. Mais pour mieux comprendre, toutes ces imbrications, l'histoire et la politique d'un pays sont indispensables. Donc voilà, je vous fait part de mes petites lectures.

Quand on parle de Singapour, on pense Cahuzac! Nop, ce n'est pas que ça!!! Même si Singapour est un paradis fiscal, c'est aussi une île à l'identité politique complexe. En effet, la Constitution de Singapour est fortement inspirée du parlementarisme britannique. Mais le Parlement n'a qu'une seule chambre (identique à la chambres des communes britanniques ou à l'assemblée nationale française). Le mandat des membres de cette chambre est de maximum 5 ans. Et comme dans toutes les Républiques, le premier ministre est le chef du gouvernement et le président de la République est le chef de l'Etat. Jusque là, pas de grandes différences avec les systèmes européens qu'on connait.

Pourtant, le parti d'action populaire domine la vie politique de la cité-Etat depuis l'indépendance. Le mode de gouvernement se rapproche plus de l'autoritarisme que de la démocratie multipartisme. Depuis l'indépendance (soit 1965), seulement 3 Premiers ministres ont dirigé le pays dont l'actuel est le fils du premier… Moi je ne trouve pas ça très clair, mais bon…

Quand on en parle avec les singapouriens, on se rend compte qu'il existe un réel désintérêt de la politique. Le peuple singapourien est considéré en Asie comme un des peuples qui se plaint le plus... notamment à cause de l'écart de richesse entre les différences strates de la population… Donc ce pays reste un paradoxe assez déstabilisant. Un pays autoritaire certes, mais on ne le ressent pas forcément au jour le jour et il y a une vrai liberté de parole des citoyens…

Autoritarisme républicain? Peut-être pas! Mais Autoritarisme modéré? Sûrement un petit peu pour expliquer l'expansion de ce pays face aux républiques européennes…

Archives

Articles récents