Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(No)made in Singapore

Séjour à Singapour d'une étudiante en droit


Un peu d'histoire, ça fait pas de mal!

Publié par JEEMG sur 6 Février 2014, 02:00am

Catégories : #Cinquième semaine

Comme le vieux nom de l'île où se situe Singapour l'indique, Singapour est "la ville de la mer" (Temasek en javanais). Son histoire est intimement liée avec la mer et le commerce maritime.

Un peu d'histoire, ça fait pas de mal!

Genèse de Singapour

Même s'il n'y a jamais eu de lions sur l'île, des explorateurs sont probablement tombés nez-à-nez avec des tigres et les ont confondus avec des lions. Il faut leur pardonner, à l'époque, il n'y avait pas de zoo ou de céréales Lion!!! Après cette petite anecdote, l'île a été rebaptisée au XIVème siècle: "l'île du lion" d'où le nom actuel de Singapour.

A l'époque, cette île est presque inhabitée. Mais en 1685, les néerlandais vont s'en emparer pour contrôler le détroit de Malacca. L'île de Singapour va être considérée à l'époque comme un simple relais, Malacca étant le siège régional des Néerlandais. Après la domination napoléonienne (Cocorico), la Grande-Bretagne se fait une joie d'étendre son territoire, mais cela ne va pas durer. Et ce n'est qu'à partir de 1819, qu'entre réellement en jeu les fameux britanniques!

Sir Thomas Stamford Raffles (plusieurs endroits porte son nom) acheta l'île à un Sultan pour pouvoir concurrencer les néerlandais, qui contrôlaient commercialement la région. Le Traité de Londres de 1824 va clarifier la situation en attribuant l'Indonésie aux néerlandais et Singapour et la Malaisie aux britanniques. C'est ainsi que Singapour devient une base navale britannique sous l'emprise de la Compagnie anglaise des Indes orientales.

Vu l'interdiction faite aux étrangers d'acheter des terres agricoles en Malaisie, Singapour se développa en attirant des étrangers désireux d'acheter en Orient ainsi que des travailleurs chinois et indiens. Singapour fut surnommé "le Gibraltar de l'extrême-orient".

Heures noires de Singapour

Tout se complique à partir de la seconde guerre mondiale, Singapour avait imaginé une invasion par la mer, ce qui a favorisé l'invasion japonaise par la terre et par les ponts à partir de la Malaisie. L'armée japonaise tua 100 000 chinois considérés comme des éléments anti-japonais et implanta sur l'île une unité de recherche bactériologique (filiale de l'unité 731) comprenant des expérimentations sur des cobayes humains.

L'Empire britannique récupéra l'île le 5 septembre 1945.

Indépendance et renaissance de Singapour

En 1959, les Britanniques dotent Singapour d’une Constitution propre et Lee Kuan Yew est élu Premier ministre. Son parti, le "People's Action party" propose alors l’intégration à la Fédération des États de Malaisie, ce qui fut fait le 16 septembre 1963. Peu après, les Malais de la péninsule forcent Singapour à quitter la Fédération. Dès 1964, des troubles éclatent, et l’indépendance de la République de Singapour vis-à-vis de la Fédération est proclamée le 9 août 1965.

Jeune île indépendante, Singapour va continuer à développer le commerce maritime de son port et va rechercher à attirer les capitaux étrangers par une politique fiscale avantageuse, ce qui va donner naissance à l'Etat qu'on connait actuellement.

Archives

Articles récents